Alexandra Dobbs
Sophrologue et Hypnothérapeute
Alexandra Dobbs
Sophrologue et Hypnothérapeute

Je veux me libérer de ce traumatisme

08 Oct 2021

Vous avez vécu un traumatisme. Depuis vous n'êtes plus le/la même, rien ne va. C'est comme si c'était hier. Ou bien, après des années d'oubli, tout est remonté à la surface.

Et vous êtes irritable, envahi.e d'angoisses, de cauchemars, de reviviscences ou de rumination, d' attaques de panique, de phobies, …liés à cet événement. Vous avez tendance à vous isoler, à être dépressif.ve, à avoir un comportement agité voire violent, vous avez des douleurs physiques, vous somatisez ou vous êtes enfermé.e dans des addictions...

lumière qui traverse des branches d'arbre

Quelques mots sur le trouble de stress post-traumatique

Lorsque le psychisme est dépassé par un choc traumatique, notre cerveau n’arrive pas à traiter – ou digérer – les informations choquantes comme il le fait ordinairement et reste bloqué sur l’évènement, sans que nous en ayons conscience. Ce sont ces vécus traumatiques non digérés qui creusent le lit de la pathologie, provoquant un trouble de stress post-traumatique et d’autres pathologies associées.

Le trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) se rencontre chez les victimes d’évènements traumatiques survenant dans l’enfance ou à l’âge adulte : agressions et maltraitances physiques, psychologiques et sexuelles, accidents, deuils, attentats, catastrophes naturelles.


Les événements à l’origine de TSPT peuvent être aussi des évènements de vie difficiles, qui n’ont pas été identifiés à l’époque comme potentiellement traumatiques car ils semblent avoir été surmontés, mais qui ont laissé des blessures émotionnelles pouvant être à l’origine de perturbations psychologiques ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne. Cela peut concerner des difficultés familiales vécues dans l’enfance, des ruptures, des difficultés conjugales, des maladies, des opérations, des interruptions de grossesse, des difficultés professionnelles, etc…

Les symptômes du trouble de stress post-traumatique

Majoritairement, les perturbations s’expriment sous forme d’irritabilité, angoisses, cauchemars, reviviscences et ruminations à propos du vécu traumatique, tendance à l’isolement, état dépressif, comportement agité voire violent, douleurs physiques, somatisations, régression et/ou répétition des violences chez l’enfant, …
Ces perturbations peuvent entraîner dépression, addictions, trouble du comportement alimentaire, attaques de panique, phobies, …

Le RITMO® pour vous aider à en sortir, en complément de l'Hypnose et de la Sophrologie

Stimulation sensorielle bi-alternée

L'EMDR, qui signifie "eye movement desensitization and reprocessing" (désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires), ou le RITMO® qui en est inspiré (Retraitement de l'Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) sont des moyens de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe présent en chacun de nous, qui permet de retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants.

Ces techniques utilisent une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires – le patient suit les doigts du thérapeute qui passent de droite à gauche devant ses yeux – mais aussi par stimuli auditifs ou tactiles (le thérapeute tapote alternativement les genoux du patient ou le dos de ses mains).
Le mouvement rythmique des deux yeux est le même que celui qui a lieu spontanément lorsqu’un individu rêve (durant la phase dite Rapid Eye Movement).

Diminuer la charge émotionnelle associée au souvenir

Cette stimulation permet de restructurer l’information traumatique dans le cortex et non plus dans le cerveau limbique, lié aux émotions. En effet, c’est parce que le souvenir n’a pas pu être traité par le cortex et qu’il a surinvesti le cerveau émotionnel que les symptômes apparaissent et persistent. Le recodage induit par les mouvements oculaires permet de diminuer la charge émotionnelle associée au souvenir.


Normalement, ce processus est naturel et spontané, c’est pourquoi certains traumatismes laissent peu de traces. Mais lorsque le traumatisme est trop violent, ou que l’individu est dans une période d’invulnérabilité, ce processus échoue et laisse place à des symptômes. C’est ici que l’EMDR et le RITMO® s’avèrent efficaces.


Sources : EMDR France Institut Français d'EMDR, , www.emdr.com, Lili Ruggieri, Psychopraticienne et Créatrice de la méthode RITMO®


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion