Alexandra Dobbs
Sophrologue et Hypnologue
Alexandra Dobbs
Sophrologue et Hypnologue

Le syndrome de l'imposteur

Quel est le point commun entre Albert Einstein, Michelle Obama et Serena Williams ? Il semble qu’ils aient tous souffert du syndrome de l’imposteur.

Le terme de "syndrome de l'imposteur" est né en 1978, à la suite des recherches de deux psychologues américaines, Pauline Rose Clance et Suzanne Ime. Il ne s’agit pas d’une "maladie" mais plutôt d’un "mécanisme psychologique".

Le syndrome de l’imposteur est un ressenti ou la conviction de ne pas être à la hauteur malgré tous les signes objectifs qui prouvent le contraire. Les personnes qui souffrent de ce syndrome réussissent ou excellent dans leur domaine et sont reconnues par leurs pairs mais elles ont l'impression d'être surestimées. Elles mettent leur succès sur le compte de la chance, du hasard, de leurs relations, de la gentillesse des autres, voire d'une éventuelle erreur. Tout ceci leur fait craindre d'être un jour "démasquées" et accusées d'imposture par leur entourage.


Quelques unes des manifestations chez ceux qui en souffrent

  • Minimisation : ils normalisent ou minimisent leurs réussites, voire ne les identifient même pas. Ils tendent au dénigrement personnel.
  • Appréhension : ils ont peur d'échouer ou de réussir. 
  • Reconnaissance : ils éprouvent un fort besoin de dépasser les autres, d'être reconnus par leurs pairs mais n'ont pas de sentiment de légitimité.
  • Cycle de l’imposteur : entre procrastination et travail excessif, ils s'auto-sabotent dans la réalisation de leurs tâches. Ce cercle vicieux se répète et renforce leurs sentiments d'imposture.

Ce syndrome peut devenir source d’une importante détresse psychologique et une barrière à l’expression du potentiel de l'individu. Troubles anxiodépressifs, stress aigu, burnout etc. peuvent en découler. 

Les études indiquent qu'alors que 70% de la population seraient amenés à douter un jour ou l’autre, ne serait-ce qu’une fois, de la légitimité de leur statut ou de leur succès,  20% de la population générale présenteraient un syndrome de l'imposteur. Celui-ci peut se manifester dans le domaine professionnel, familial et/ou des loisirs, et touche autant les femmes que les hommes.

 

Sophrologie et Hypnose

Vous souffrez d'anxiété, de burnout, d'un manque de confiance en soi ou d'estime de soi, vous avez peur de l'échec ou de la réussite... un accompagnement en Sophrologie et Hypnose peut vous aider à surmontrer votre syndrome de l'imposteur.

 

Sources : « J’ai réussi, j’ai de la chance... je serai démasqué » : revue de littérature du syndrome de l’imposteur K. Chassangre, S. Callahan (Pratiques Psychologiques – Elsevier) ; Passeport santé ; « La modestie pathologique : pour une meilleure compréhension du syndrome de l’imposteur » de Kevin Chassangre ; Psychosteur.com

 

En savoir plus

  • Ted Ed d’Elizabeth Cox "Qu’est ce que le syndrome de l’imposteur et comment le combattre ?"
  • Le site de Kevin Chassangre, Docteur en Psychologie : des infos, des fiches conseils pour pour assumer ses réussites, relativiser ses échecs, changer sa comparaison, gérer votre stress, surmonter la procrastination et surmonter son syndrome
  • Pauline Rose Clance "Le Complexe d’imposture ou comment surmonter la peur qui mine votre sécurité " (Flammarion)
  • "Cessez de vous déprécier ! Se libérer du Syndrome de l'Imposteur" Kevin Chassangre et Stacey Callahan (Dunod)


Evaluer son syndrome de l'imposteur

 

#sophrologie #hypnose #syndromedelimposteur #bienetre #confianceensoi #estimedesoi #anxiete #procrastination #depression #stress #peurdelechec #peurdelareussite


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.