Alexandra Dobbs, Sophrologue et Praticienne en Hypnose
Séances individuelles et collectives

Burn-out : définition de l’OMS
Le burn-out, qui décrit l’épuisement professionnel, est «un syndrome (...) résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été géré avec succès» et qui se caractérise par trois éléments : «un sentiment d'épuisement», «du cynisme ou des sentiments négativistes liés à son travail» et «une efficacité professionnelle réduite». L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré considérer désormais que le burn-out est un «phénomène lié au travail». Cette nouvelle définition pourrait ouvrir la voie à l’entrée du burn-out dans la Classification internationale des maladies.

Trouble du jeu vidéo : l’OMS tranche
Un an et demi après l’introduction controversée de sa définition, l’OMS entérine la reconnaissance du «gaming disorder» ou trouble du jeu vidéo qui est désormais reconnu comme une pathologie à part entière et a été ajouté à la section sur les troubles de la dépendance dans la nouvelle Classification internationale des maladies «CIM-11». Selon l’OMS, le trouble du jeu vidéo se définit comme «un comportement (…) qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables».

«CIM-11» : kesako ?
La nouvelle classification, appelée «CIM-11» a été officiellement adoptée par les Etats membres au cours de la 72e Assemblée mondiale de l’OMS qui s’est achevé le 28 mai à Genève. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Cette liste, dressée par l’OMS, repose sur les conclusions d’experts de la santé dans le monde entier. Elle fournit un langage commun grâce auquel les professionnels de la santé peuvent échanger des informations sanitaires partout dans le monde.

La Sophrologie et l’Hypnose
Ces pratiquent peuvent contribuer à la prévention du burn-out ou à se reconstruire après. Elles permettent, par exemple,d’évacuer le stress, gérer les priorités, prendre du recul et se reconnecter à soi, ses émotions, ses envies et ses valeurs...
Quand le jeu vidéo est devenu une béquille pour résoudre un problème, hypnose et sophrologie ouvrent des voies de sortie pour rompre la spirale et trouver une solution saine.

Pour aller plus loin :
- Jeu vidéo et addiction chez l’adolescent : interview par le PsyLab du Dr Olivier Phan, Psychiatre, Docteur en neurosciences et Chef de service de l'équipe d'addictologie de la Clinique Dupré (Créteil)
 
- Burn out : souffrance-et-travail.com, site de référence initié par Marie Pezé, Docteur en Psychologie, psychanalyste, expert auprès de la Cour d’Appel de Versailles. Elle a créé la première consultation "Souffrance et travail" en 1997 au Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.